top of page
Ancre 1
Timothé et Julien, un premier dan de karaté mérité.
image (1).jpg
13/06/2024   Timothé et Julien, entourés de leurs collègues, viennent de recevoir leur nouvelle ceinture noire.Photo DDM, Jean-Marc Barloy

Le Karaté-Club caussadais compte désormais dans ses rangs deux nouvelles ceintures noires avec Timothé Fiorina et Julien Poncelet.

Au dojo du pôle sportif de Caussade, mardi en fin de journée, Robert Fau, président du Karaté-Club caussadais, et Élise Antoine ont eu le plaisir de remettre leur première ceinture noire à deux licenciés du club, Timothé Fiorina et Julien Poncelet, en présence de quelques adhérents et amis. Timothé habite Saint-Cirq et, à 15 ans, fréquente le lycée polyvalent Claude-Nougaro de Caussade-Monteils où il poursuivra ses études en classe de première générale, l’année prochaine, pour ensuite s’orienter vers un parcours sciences-physique. Entré au Karaté-Club caussadais en 2016 à l’âge de 8 ans, Timothé est qualifié par ses éducateurs sportifs, d’élève assidu, travailleur et motivé. "C’est un sport qui, en lui-même, m’inspire et qui se pratique dans un état d’esprit particulier avec beaucoup de valeurs autour de la discipline et du travail", explique Timothé qui va donc continuer dans cet état d’esprit pour décrocher un deuxième dan.

Quant à Julien Poncelet, habitant à Monteils, il a effectué un retour au club en 2018 après y être entré une première fois en 2001. À 38 ans, ce père de famille, aide-soignant au Jardin d’Émilie à Montpezat-de-Quercy, effectue un retour remarqué en compagnie de ses fils qui l’ont suivi sur les tatamis. "Le karaté est toujours resté une envie pour moi que je concrétise à l’âge adulte. Mes enfants me suivent, mais je ne les force pas", confie Julien qui a bien l’intention de continuer à travailler pour la suite, la première ceinture ne correspondant pour lui qu’à l’acquisition des bases. "Au Japon, on dit que c’est à force de mettre sa ceinture blanche qu’elle finit par devenir noire", ajoute Julien qui, comme Timothé, remercient leurs formateurs qui les ont bien entourés et accompagnés. "Leurs conseils ont payé", conclut Julien.

Sur l’agenda du club

Samedi 22 juin, toute la journée, passage de grades pour les enfants et les adultes. Samedi 6 juillet, sortie à Anima Park, accrobranches, pour une cinquantaine de jeunes du club.

Samedi 13 juillet, sortie canoë, randonnée pour les adultes suivie d’une soirée grillade à Cazals.

Contact : Karaté-Club caussadais au pôle sportif de Caussade, mardi de 18 h 15 à 21 h 30, jeudi de 18 h 15 à 21 heures, vendredi de 18 h 30 à 21 h 30, samedi de 10 heures à 12 heures. Tél. 06 07 83 12 84 ; courriel : karateclubcaussadais@gmail.com

Internet : www.wadoclub.fr/ ou www.facebook.com/KarateClubCaussadais/

Le Karaté-club caussadais retrouve ses anciens et amis
image (4).jpg
29/05/2024   Lors du discours du président Robert Fau.

Le Karaté-club caussadais a organisé, samedi dernier, le rassemblement des anciens et amis du club au nouveau pôle sportif.

À l’invitation, plus de quatre-vingt anciens et amis avaient répondu présents pour un accueil dès 10 heures avant de renouer avec le tatami, histoire de se rappeler le bon vieux temps.

"L’entraînement sera et doit être doux, pas d’intensité comme on a l’habitude. Il ne s’agit pas de se blesser" indiquait le président Robert Fau en souhaitant la bienvenue à tous dans ce nouveau dojo. "Vous le savez, nous nous sommes battus pendant de longues années pour avoir un lieu d’entraînement digne de ce nom. Après plusieurs projets, celui-ci a vu le jour en juin 2023 pour notre bonheur. Vous avez connu l’ancien dojo au collège Darasse et pour certains d’entre vous, le préfabriqué où nous avons débuté dans les années 80. On peut dire que ce nouveau bâtiment est bien placé, face au stade et bien adapté aux pratiques d’aujourd’hui" ajoutait-il.

Après l’entraînement, une rapide présentation du club était faite : 97 licenciés, une quinzaine de ceintures noires et autant de ceintures marrons. Des gradés : trois 3e dan, deux 4e dan et un 6e dan. "Tous les membres du bureau et les enseignants œuvrent, animent, administrent l’association avec sérieux et compétence" tenait à préciser le président qui invitait ensuite tous les participants à suivre une rétrospective du club sous forme de films et diaporamas, avant de passer aux choses sérieuse autour de l’apéritif dînatoire barbecue grillades mis en place à l’extérieur.

"Si vous avez envie de pratiquer notre discipline, vous saurez dorénavant où nous trouver. Nos cours sont organisés tous les mardis et vendredis en début de soirée. Dans les années futures, nous projetons d’augmenter le nombre de cours notamment pour les seniors en fin de matinée" concluait le président Robert Fau, ravi de cette journée d’échanges.

Les premiers Jeux Karalympiques de Tarn-et-Garonne
440938701_962155542577448_6274384800361159005_n_edited.jpg
04/05/2024   Un regroupement supervisé par Robert Fau, président du comité départemental.

 

Le pôle sportif de Caussade a accueilli, samedi, les premiers Jeux Karalympiques Tarn-et-garonnais, en réunissant les enfants des clubs de Caussade, Castelsarrasin, Montauban, Labastide-Saint-Pierre, Beaumont-de-Lomagne, Moissac et Lafrançaise, un regroupement organisé par la commission enfants du comité départemental de karaté représenté par Marc Valette (Caussade), Dominique Zazzera (Moissac) et Elsa Morel-Civera (Montauban). Les quelque 80 enfants présents, répartis en 8 équipes, se sont affrontés sur 4 ateliers pédagogiques en confrontation par 2 équipes.

Atelier 1, karaté adapté par 2 avec 1 enfant en situation de déficient visuel et un guide, par Stéphane, Nicolas, Rosine et David, du Karaté-Club moissagais.

Atelier 2, relais en équipe par Elsa, Olivier et Céline, des Arts Martiaux montalbanais.

Atelier 3, jeux d’opposition par Stéphane (domaine de Gaia) ; Rock et Anne, du KC beaumontois, et Antoine, du KC caussadais.

Atelier 4, jeux de stratégie par Ousmane, Sabrina, Magali, Malia, Maïssane, du Castelsarrasin Karaté.

Durant cet après-midi à l’activité dense et intense, tous se sont défoulés dans un esprit ludique et sportif. Chacun des 81 participants a reçu un diplôme et un bracelet-souvenir, ainsi qu’un goûter. Merci à tous les intervenants, participants, parents, organisateurs, d’avoir fait vivre cette belle manifestation.

Quarante karatékas en mode kata et combat
image (4).jpg
28/04/2024   Les participants à la coupe du club et leurs encadrants

 

Le Karaté-Club caussadais (KCC), présidé par Robert Fau, organisait, dimanche dernier, au pôle sportif de Caussade, sa coupe du club, le matin pour la coupe technique kata, l’après-midi pour la compétition combat, à laquelle une quarantaine de karatékas a participé.

 Les karatékas caussadais habillés de neuf
image (3).jpg
03/03/2024   Lors de la remise des vestes, vendredi soir au dojo

 

Juste avant d’entamer les séances d’entraînements, le Karaté-club caussadais présidé par Robert Fau, recevait vendredi soir au nouveau dojo du pôle sportif de Caussade, Claude Piet-Bordier, administratrice au sein de l’agence locale du Crédit Mutuel, venue assister à la remise officielle aux licenciés d’une veste de survêtement avec capuche marquée aux couleurs du KCC et de l’établissement bancaire, grâce à la subvention accordée auparavant par la banque au club. Robert Fau ne manquait pas de remercier ce partenaire fidèle depuis plusieurs années pour son soutien. "Cette nouvelle veste permettra de mieux nous identifier lors des entraînements et des compétitions" soulignait le président Fau. L’administratrice en profitait pour inviter les karatekas à la prochaine assemblée générale de la caisse locale de la banque qui aura lieu le jeudi 21 mars à partir de 18 heures à l’espace Bonnaïs.

Contacts Karaté-club caussadais par téléphone au 06 07 83 12 84 ; par courriel : karateclubcaussadais@gmail.com

Internet : wadoclub.fr/ et www.facebook.com/KarateClubCaussadais

Une belle promotion pour les passages de grades
image (2).jpg
03/02/2024   La promotion adultes, ados et préado

 

Au Karaté-Club caussadais présidé par Robert Fau, samedi après-midi, au pôle sportif, les professeurs ont procédé à la remise officielle des nouvelles ceintures aux karatékas de la section jeunes et de la section adultes, en présence de nombreux parents et amis confortablement installés dans les gradins.

Trois jurys, trois épreuves, dix juges de grades, se sont relayés face à une cinquantaine de candidats, d’abord le matin avec les groupes adultes, ados et préados, puis l’après-midi, avec un groupe plus conséquent des enfants âgés de 7 à 10 ans.

Maîtrisant parfaitement excitation, stress et concentration, les candidats participants, après leurs prestations devant les divers jurys, se sont vu remettre le diplôme tant convoité, ainsi que la nouvelle ceinture correspondante à leur nouveau grade.

Un grand bravo à tous, car leur progression méritait bien cette promotion.

À noter sur l’agenda du club que le dimanche 28 avril aura lieu la coupe du club kata/combat.

Soixante stagiaires à l'écoute de Serge Serfati, huitième dan
image (1).jpg
21/12/2023   Le Karaté-Club caussadais a organisé, samedi dernier, un stage inaugural au nouveau pôle sportif de Caussade, avec un expert fédéral.

 

« Ce stage est à la fois un rendez- vous pour la pratique des arts martiaux, mais aussi un moment de partage d'idées sur l'évolution du karaté, surtout au niveau pédago- gique : développer une façon de travailler pour simplement s'épanouir développer des outils avec ses propres compétences. Je m'adapte aussi aux thèmes demandés par les stagiaires qui sont tous des profs dans leurs clubs »>, commentait Serge Serfati, qui a surtout retrouvé un grand nombre d'amis, une soixantaine auto- tal. Il a d'ailleurs prévu de revenir en février ou mars 2024 pour un autre stage du même type. Il faut dire que le champion, ceinture noire huitième dan, est dans son jardin à Caussade puisque, avec Robert Fau, président du Karaté Club caussadais, ils se connaissent depuis 1985, une époque où Serge faisait partie de l'équipe de France. << Ce stage inaugural était prétexte à inviter tous les amis, essentiellement des profs de karaté en provenance des clubs du Lot, de l'Aveyron, du Tarn et de tous les clubs de Tarn-et-Garonne »>, soulignait Robert Fau, qui accueillait, pour la circonstance, Pierre Delpeyroux, président de ligue, et Gérard Bosredon, septième dan, professeur à l'AMM Montauban.
L'histoire du club
Dans son discours inaugural, le président Fau a rappelé que le Karaté-Club caussadais existait depuis 1981, soit quarante-deux ans. << Avant 1981, il y a eu un épisode qui a fait que le karaté était déjà présent dans la commune de Caussade. Une section karaté existait au sein du Judo-Club, sous la présidence d'André Rey et avec José Gonzalez qui assurait les cours à raison de deux fois par se- maine. Avant cet épisode, on peut dire aussi qu'il y avait un groupe d'une dizaine de Caussadais qui allait deux fois par semaine au JKC de Montauban, au tout début des années << 70 ». Je faisais partie de ce groupe, et il faut dire aussi que dans l'équipe combat de l'époque, équipe de cinq, du JKCM, il y avait trois Caussadais. Le karaté, par
ses représentants, était donc déjà présent dans la ville de Caussade. C'était vraiment le début de l'ins- tallation de notre discipline en France avec 5 000 licenciés à peine. C'était le début des appren- tissages et le début des compéti- tions. En ce qui nous concerne concrètement, nous avons com- mencé dans un préfabriqué, au gymnase du collège Pierre- Darasse, de 33 m2. Douze ou quinze ans après, dans les années << 90 », nous avons intégré le dojo André-Rey, de 144 m2 »>, déclarait- il.


Karaté. Un quatrième dan chacun pour les frangins Thierry et Marc
4eme dan.jpg
15/12/2023   Le groupe des karatékas caussadais. Les deux frères Valette au centre, debout, entourant le président Robert Fau. DDM - J.-M. B.

 

Toujours un cran de plus pour les ceintures noires des karatékas caussadais qui tirent en permanence leur club vers le haut.
Après le troisième dan ceinture noire brillamment obtenu en juin dernier par Élise Antoine, Jean-Louis Nicaise et Frédéric Bertranda, du Karaté-Club caussadais, ainsi que leur diplôme d'instructeur fédéral, Thierry et Marc Valette viennent d'accrocher un nouveau grade à leur ceinture noire, un quatrième dan qui récompense leur fidélité de trente-six années à ce sport de combat et au club de Caussade. En effet, les deux frangins pratiquent le karaté dans la cité du chapeau depuis 1987. Après le premier dan décroché en 1999, les deux frères vont surtout s'attacher à entraîner les jeunes du club, ce qui ne leur permettra pas de continuer à travailler leur technique pour eux-mêmes.
Jamais l'un sans l'autre
Finalement, ils décident de passer le deuxième dan en 2017, puis le troisième en 2019. « Nous avons progressé ensemble, jamais l'un sans l'autre, avec une grande complicité, ce qui nous a permis d'en arriver là aujourd'hui », confie Marc. « Jusque-là, le passage de grade n'était pas une priorité pour nous qui étions très pris par les cours, en particulier par le body karaté pour ma part, pendant dix ans », ajoute Thierry, qui qualifie ce parcours à deux comme une belle aventure. « On se connaît bien, on se pousse mutuellement, c'est toujours très agréable de travailler à deux », ajoute Thierry, l'aîné, qui souligne également une reconnaissance fédérale pour le club et une motivation supplémentaire pour les élèves. Pour ce passage de quatrième dan, les deux karatékas ont dû produire un travail personnel qu'ils ont élaboré eux-mêmes à partir des techniques d'attaque et de défense, de contre, tout en montrant son aptitude à réagir à toute situation d'attaque.
Le président Robert Fau a tenu à les féliciter mardi soir, à l'occasion de la séance d'entrainement, et à les citer en exemple auprès des membres du club. Désormais, l'objectif de Thierry et Marc est l'obtention d'un cinquième dan dans cinq ans, toujours à décrocher ensemble, en parfaite symbiose !
Contact : Karaté-Club caussadais, pôle sportif de Caussade, le mardi de 18 h 15 à 21h 30, le jeudi de 18 h 15 à 21 heures, le vendredi de 18 h 30 à 21 h 30, le samedi de 10 heures à 12 heures.

Caussade. Plus 15% de licences au Karaté-Club Caussadais
Image.jpg
20/09/2023   Les karatékas caussadais dans leur nouveau dojo.photo DDM, J.-M. Barloy

 

Lors de l’assemblée générale annuelle du Karaté-club caussadais, le président Robert Fau faisait état d’une augmentation de 15 % de licenciés pour une saison 2022-2023 redevenue normale après-Covid. "Nous avons bien fonctionné malgré la non-installation au nouveau dojo attendu pour le mois d’octobre, ensuite pour le mois de décembre, reporté au mois d’avril et enfin définitif au mois de juin. L’espoir fait vivre et il nous a permis de construire une saison riche en activité avec des stages, des compétitions, des passages d’examens et de grades" précisait-il. À noter le déplacement au centre national d’entraînement de Montpellier pour assister au stage de masse avec l’équipe de France Kata. "Nous avons pu également approcher le champion olympique Steven Da Costa à Montauban. Nous avons eu cette chance de participer à des stages de la ligue régionale d’Occitanie, nombreux se sont déroulés dans le département" ajoutait-il en soulignant le doublé d’Élise, Frédéric et Jean-Louis Nicaise pour leur 3e dan et pour leur diplôme d’instructeur fédéral, sans oublier Jean-Louis Chapdelaine pour son DIF également. "Tous ces examens confortent notre progression et aura des conséquences bénéfiques. Les groupes de l’école se sont bien développés et des activités originales et appréciées de tous sont réalisées tout au long de l’année" soulignait encore le président.
L’équipe des instructeurs s’est renforcée et l’enseignement sera très diversifié pour le bonheur des pratiquants. "Vu le nombre d’instructeurs, de ceintures noires, nous avons les moyens humains de créer de nouveaux groupes. "Travailler en équipe n’est pas toujours évident il faut de l’entente, du partage de la cohésion. Il faut aussi de l’ouverture d’esprit, de la compréhension, de la bienveillance bref des qualités humaines" concluait-il.

Belle initiative des karatékas de Caussade et Moissac
GemAdo.jpg
20/09/2023   Créée en 2020, GEM Ado favorise l’insertion sociale et l’ouverture culturelle pour des jeunes ayant ou non des difficultés psychiques, mais en situation d’isolement social.

À l’initiative des karaté-clubs de Caussade et de Moissac, une séance de découverte du karaté a été organisée, samedi après-midi, pour un groupe de jeunes du GEM Ado de Montauban au pôle sportif de Caussade. Ce groupe d’entraide mutuelle (GEM) Ado permet aux jeunes de mieux s’impliquer dans leur environnement associatif, sportif, culturel et artistique, grâce à un programme d’activité organisé pour et par eux, l’animateur socio-éducatif étant présent pour soutenir la mise en œuvre des idées de chacun au service du dynamisme collectif.

Les quatre thèmes retenus pour cet après-midi étaient l’occupation de l’espace, le travail en équipe et à deux, latéralité et précision, la mémorisation. Accompagnés par leur éducateur Paul-Élie Benhamou et encadrés par les professeurs de karaté Thierry et Marc Valette, pour Caussade, et Dominique et Stéphane Bach, pour Moissac, les jeunes ont montré toute leur détermination, appliqués et attentifs aux consignes, affichant même un bel enthousiasme face à cette nouvelle activité.

En effet, la plupart des projets pédagogiques tournent autour de la culture : écriture et scène slam, création radiophonique, réalisation de film, expos, concerts, cinéma, rarement autour d’une activité sportive. GEM Ado encourage ses membres à partager leurs centres d’intérêt ou leurs envies au sein d’une dynamique de groupe après une période d’acceptation mutuelle. Chaque jeune est membre de l’association et élit parmi les adhérents les membres du bureau. "C’est avant tout le lieu des possibles, c’est oser se mélanger avec ses différences, ses forces et ses faiblesses, afin d’arriver ensemble à mettre en forme les idées et à réaliser les projets", explique l’éducateur. Ce dispositif est unique dans la région Occitanie et il s’adresse à des jeunes de 16 à 30 ans.
GEM Ado est installé au rez-de-chaussée de la maison des ados, 312, boulevard Montauriol, à Montauban. Tél. 05 63 63 72 95 et/ou 07 61 99 82 82.

Caussade. Le pôle sportif enfin inauguré
image.jpg
02/09/2023   L’ensemble des acteurs et partenaires lors de l’inauguration.

 

Le nouveau pôle sportif de Caussade a été officiellement inauguré samedi matin, en présence du préfet de Tarn-et-Garonne, Vincent Roberti, accueilli par le maire Gérard Hébrard et le conseil municipal. Avant de dévoiler la plaque inaugurale et de couper le ruban, différentes allocutions ont été prononcées. En premier lieu, le maire rappelait que cette nouvelle structure était bien adaptée et mettait fin à l’éparpillement des installations sportives, dans un bel environnement. Il remerciait l’ensemble des entreprises ayant contribué à sa réalisation et les partenaires financiers : l’État, à hauteur de 30 %, soit 751 000 €; le département, pour 13 %, et la région, pour 6 %. L’architecte Marc Vergely insistait sur le design moderne et les matériaux durables utilisés pour 1 427 m2 de surface au plancher mis aux normes de sécurité et d’accessibilité, assortis d’une isolation performante. Au nom du président du conseil départemental, Cédric Vaissières déclarait : "Le sportif que je suis, sait qu’il est important de disposer dans une commune centre, comme Caussade, d’équipements de bon niveau. Le conseil départemental a grandement participé en accordant une subvention de 323 000 €", rappelant au passage que le conseil départemental était le principal partenaire financier des communes et des intercommunalités et qu’il était au rendez-vous de cette rentrée, à l’offensive dans tous les cantons, avec Valérie Rabault plus que jamais aux côtés des collectivités. Pour le conseil régional, Patrice Garrigues soulignait que la tâche avait été rude, saluant la prochaine installation de panneaux photovoltaïques sur le toit, dans l’esprit et la volonté de la région Occitanie de passer en croissance positive et en énergie verte à partir de politiques novatrices qui vont vers l’avenir, comme ici à Caussade. Les deux sénateurs prenaient ensuite la parole à tour de rôle, pour féliciter les acteurs de cette réalisation pour l’un et souligner un véritable enjeu sportif pour l’autre. Le mot de la fin revenait au préfet Vincent Roberti qui saluait cet investissement majeur pour la commune, destiné à répondre aux attentes et besoins de ses habitants. "Le sport fédère, rassemble, mais bien au-delà du sport, ce sont les associations et les entreprises qui portent ces projets structurants. Nous devons continuer à soutenir ce genre de projets."
Pour mémoire, ce pôle sportif accueille, entre autres, les clubs de judo et de karaté, le tennis de table caussadais ; dispose d’une salle de yoga et propose des vestiaires et une salle de musculation aux clubs de sports collectifs, ainsi qu’une salle de réunion.

Caussade. Un sésame délivré aux associations sportives
image.jpg
26/06/2023La première utilisation du pôle sportif par le Karaté-club caussadais, samedi matin.photo DDM, Jean-Marc Barloy

Huit associations caussadaises ont enfin reçu les clés du nouveau pôle sportif, vendredi en fin d’après-midi.

L’attente aura été plus longue que prévu, mais huit associations sportives caussadaises viennent enfin de recevoir, vendredi en fin de journée, les clés du nouveau pôle sportif qui surplombe la plaine de jeu de la Piboulette. Entièrement restauré, cet ancien bâtiment industriel et commercial bénéficie d’une nouvelle affectation qui va permettre à ces associations sportives d’offrir à leurs adhérents des conditions idéales pour la pratique de leurs sports respectifs : le Karaté-club caussadais, le Judo-club caussadais, le Stade caussadais football, l’Union sportive caussadaise, l’école intercommunale Bas-Quercy rugby, le Club athlétique caussadais, le Ping-pong club caussadais et l’association Yoga amitié partage.

L’ensemble de la structure comprend au premier étage, une salle de yoga et une salle de musculation ; en rez-de-chaussée, un dojo judo-karaté, une salle de tennis de table et gymnastique, des bureaux associatifs, une salle de réception en balcon sur un pignon entièrement vitré donnant sur la plaine de la Piboulette ; des vestiaires et sanitaires en rez-de-jardin. En présence du maire Gérard Hébrard, du conseiller en charge des sports François Bonhomme et de l’adjoint à l’urbanisme Serge Delteil, chaque responsable de club a signé la convention d’utilisation des locaux avant de recevoir son ou ses jeux de clés entièrement programmées en fonction des salles utilisées, des jours et des horaires de pratique de chaque discipline. La modernité de l’ensemble permettra de mieux maîtriser les coûts de fonctionnement dans le respect des règles de sécurité en vigueur.

Inauguration le 2 septembre
L’inauguration officielle du pôle sportif est programmée pour le samedi 2 septembre, une semaine avant le forum des associations, le samedi 9 septembre au parc de la Pradasque. Dès le lendemain de la remise des clés, samedi de 10 heures à 12 heures, le Karaté-club caussadais avait investi les lieux pour une matinée ouverte à tous ses adhérents, leurs familles et amis ; la meilleure façon de faire à la fois la promotion du karaté et du nouveau dojo. Pour mémoire, à son lancement, ce projet avait été évalué à 2 392 089 € HT, soit 2 870 506,80 € TTC.

Caussade. Karaté : trois ceintures noires 3e dan, "haut la main"
image.jpg
12/06/2023

Au sein du Karaté-club caussadais, trois karatekas viennent de passer avec succès leur troisième dan de ceinture noire, en wado-ryu, au début du mois à Montauban.

Élise Antoine, 16 ans au club ; Jean-Louis Nicaise, 20 ans au dojo caussadais et Frédéric Bertranda, 30 ans de fidélité au KCC, tous trois ont été félicités par leur professeur Robert Fau qui a apprécié la façon dont ses élèves ont obtenu cette nouvelle distinction : "Haut la main !" précisait-il tant leur prestation a été aboutie. En effet, aussi bien lors des différents ateliers portant sur les techniques de base jusqu’aux phases de combat, les trois karatekas n’ont pas failli grâce à leur excellent coup d’œil en attaque, en défense et en esquive. "Nous avons été bien guidés par Robert (Fau) et Laurent Delsol du club de Montauban, mais nous avons encore tellement à apprendre et à maîtriser" précisaient les trois karatekas qui ont bien l’intention de continuer à apprendre pour progresser et envisager un quatrième dan, dans quatre ans. Au sein du club, beaucoup de stages sont proposés tout au long de l’année, ce qui permet de progresser en partageant les connaissances de chacun. Outre ce nouveau cran à la ceinture, les trois karatekas ont reçu de la part de leur professeur, une appréciation juste et éclairée, qui a bien perçu que ses élèves ne s’étaient pas seulement contentés de réciter leurs gammes mais bien de s’imprégner de l’esprit du karaté. À noter également que ces trois karatekas ont obtenu récemment leur diplôme d’instructeur fédéral, ce qui les rend encore plus autonomes au niveau du professorat. Bravo les champions ! Autant dire que la relève est assurée au sein du club.

Les jours et horaires d’entraînement
Cours adultes : mardi, jeudi et vendredi de 19 h 30 à 21 heures ; cours débutants : mardi et vendredi de 19 h 30 à 21 heures ; cours ados plus de 12 ans : mardi et vendredi de 19 h 30 à 20 h 30 ; cours enfants 7 à 10 ans : mardi et jeudi de 18 h 30 à 19 h 30 ; cours enfants 10 à12 ans : mardi et vendredi de 18 h 30 à 19 h 30.

Contact : 06 07 83 12 84 ; courriel : karateclubcaussadais@gmail.com ; Internet : www.wadoclub.fr/ 

Une quarantaine de karatékas caussadais à la coupe du club
image.jpg
20/05/2023

Après trois années d’absence, la coupe du Karaté-Club caussadais (KCC) a enfin revu le jour dimanche 14 mai..

Cette coupe interne vise avant tout à donner l’occasion à tous les pratiquants de se glisser dans la peau d’un compétiteur et d’en ressentir les effets et sensations sans pour autant se retrouver dans une grande compétition officielle plus impressionnante.

Quand bien même, tout avait été mis en place pour que ça y ressemble, avec tatami réglementaire, corps arbitral officiel, staff équipement-protections, commission sportive, jusqu’à la remise des médailles par les officiels. Une quarantaine de compétiteurs, aguerris et débutants, s’est ainsi succédé sur le tatami, le matin pour la coupe technique kata, l’après-midi pour la compétition combat. Après les balbutiements des premières prestations, la confiance en soi est vite revenue et l’effervescence a pris le pas sur l’inquiétude.

Enfin, place aux sourires et à la joie d’être récompensé quand arrivait la fameuse remise des médailles par les représentants de la mairie, Carole Louise-Baillou et Guy Gaubert, ainsi que par le président du comité départemental de karaté, Robert Fau, que le Karaté-Club tient à remercier chaleureusement.

Un grand merci également aux amis du club de Moissac, à sa présidente Dominique Zazzera qui a dirigé les arbitres et à son conjoint Stéphane Bach, responsable de la commission sportive du CDK 82, venus amicalement épauler les responsables du KCC, sans oublier les parents qui ont grandement contribué à la réussite de cet événement.

Les compétiteurs, très satisfaits de cette expérience, ont appris avec plaisir qu’ils auront l’occasion de participer, le samedi 3 juin, au challenge départemental qui aura lieu à Montauban. Un pas est fait, place aux compétitions à venir.

À noter aussi, la Semaine des copains, du mardi 20 au vendredi 23 juin, au cours de laquelle chaque enfant fera découvrir à un(e) copain-copine sa discipline, et la Journée des parents, le samedi 24 juin, où, cette fois, les parents seront les élèves de leurs enfants.

Toutes les informations sur le Karaté-Club caussadais sont sur Internet : www.wadoclub.fr

Le Karaté-Club caussadais aux côtés de l’équipe de France
image.jpg
09/03/2023

Le Karaté-Club caussadais multiplie les sorties tout au long de l’année, entre stages et compétitions, pour toujours progresser et apprendre.

Quelques membres courageux du karaté club ont participé au stage national Kata de la zone sud. Celui-ci était organisé par la Fédération Française de karaté ce samedi 04 mars toute la journée au centre national d’entrainement de Montpellier. 
L’entraîneur national Ayoub NEGHLIZ menait la danse. Il était accompagné des membres de l’équipe de France Kata masculin et féminin. Ceux-ci étaient éparpillés dans toute la salle afin de corriger les stagiaires au nombre de 100. 
Au programme : après un échauffement dynamique, la mise en train s’est concentrée sur le travail de changement de direction, d’abord sur les seules positions et ensuite avec des techniques variées. 
Tous ces enchaînements sont exécutés dans un premier temps doucement pour la mémorisation et ensuite cela monte en puissance et en rapidité, entrecoupés d’exercices cardio. 
La deuxième partie du stage était consacrée au perfectionnement d’un kata avec la formation de 4 groupes. Ces quatre ateliers ont pu décortiquer dans le détail les passages difficiles des différents katas. 
A la fin de chaque séance une démonstration de chaque groupe et de l’équipe de France kata féminin était exécutée devant tout le monde pour la mise en situation. 
Voici les noms des participants du Karaté club :
Avec les entraineurs Elise ANTOINE et Robert FAU ont participé : Sanae BACHRI ; Chymae BACHRI ; Julien PONCELET ; Timothée FIORINA ; Ibtissam BERKANE ; Wissam KOUDRI ; Nisrine MARGUIOUI sans oublier nos amis de Moissac autour de l’entraineur Stéphane BACH, Léolia BOUTIN de Castelsarrasin. Il y avait également les deux élites du département qui
étaient convoquées par la Fédération : Maelle DUCHEMIN de Moissac et Sana ZEROUALI de Montauban.
Tous étaient heureux d’avoir participé à ce stage en compagnie des membres de l’équipe de France qui ont été à l’écoute, de bon conseil et d’une grande gentillesse. 
 

Belle reprise pour le Karaté-Club caussadais
image (1).jpg
11/02/2023

Après un redémarrage timide, le Karaté-Club caussadais affiche à nouveau ses espérances.

Lors de l’assemblée générale annuelle du Karaté-club caussadais qui s’est tenue récemment aux Récollets, le président Robert Fau rappelait que la saison 2021-22 avait redémarré timidement, encore un peu perturbée par les conséquences de la pandémie. "Néanmoins, toutes les activités ont été réalisées, avec moins d’effectifs mais sans arrêt d’activité. Nous avons fonctionné avec 37 licenciés. Ainsi, quatre cours par semaine ont été effectifs avec les jeunes ados et les grands à partir de 14 ans", précisait-il. Quelques compétiteurs ont participé aux compétitions départementales et régionales, ainsi qu’à la Coupe de France wado-ryu qui se déroulait, cette année-là, à Montauban. Les stages ont été nombreux, que ce soit sur les plans technique ou combat, mais aussi sur les règles de l’arbitrage et des jugements des grades. Le Karaté-Club caussadais a organisé un stage technique et d’arbitrage et deux grands stages avec Lionel Froidure, expert régional, sixième dan. "Nous avons travaillé sur les bunkaï. Également, un stage avec Jean-François Tisseyre, expert fédéral, huitième dan. Nous avons travaillé sur le thème des kihon et des combats conventionnels", ajoutait Robert Fau. À l’aide d’un diaporama, Thierry Valette détaillait toutes les activités de l’année : stages, compétitions, sorties, etc.

Sur le plan financier, la trésorerie reste équilibrée en dépit d’un léger déficit de 330 €, comme le présentait le trésorier Frédéric Bertranda. Malgré la non-augmentation des licences, le club a eu des activités peu coûteuses car avec moins de participants. Avec les subventions de l’Agence nationale du sport et de la mairie, le budget prévisionnel est quasiment le même que l’année précédente. "Il faudra maintenant reconquérir des licenciés, tant au niveau des jeunes que des adultes. C’est ce que nous avons commencé à faire puisque, aujourd’hui, nous sommes passés à 65 membres, soit une augmentation de 75 %", concluait, satisfait, le président.

Internet : www.wadoclub.fr

De nouvelles couleurs de ceinture au Karaté-club
image.jpg
04/02/2023

Au Karaté-Club Caussadais présidé par Robert Fau, samedi après-midi au dojo André-Rey, les professeurs ont procédé à la remise officielle des nouvelles ceintures aux karatékas de la section jeunes et de la section adultes.

En présence de nombreux parents et amis qui avaient tenu à être là, malgré le peu de place dont ils disposaient et après deux années d’interruption due à la crise sanitaire Covid-19, cette cérémonie sonnait comme un renouveau, notamment pour cette section des plus jeunes âgés de 7 à 11 ans encadrés par Marc et Thierry Valette assistés d’Antoine Canonici qui compte, avec celle des 12 à 16 ans coachée par Élise Antoine et Frédéric Bertranda, une bonne quarantaine d’enfants, heureux d’évoluer à nouveau sur les tatamis. L’examen s’est déroulé sous forme de quatre unités de valeurs, permettant de juger les qualités du karatéka, aussi bien sur les plans technique que sportif. Les juges ont évalué chaque candidat individuellement, suivant différents critères de notation tels que la stabilité, la vitesse et la puissance d’exécution, les positions correctes, la notion de distance, la maîtrise du geste, le timing. En fin de compétition, les nouvelles ceintures ornées de leur nouvelle couleur sont aussitôt venues ceindre les kimonos, et un diplôme de validation de grade a été remis à chaque candidat, en signe d’encouragement pour progresser encore un peu plus chaque année.

Bientôt l’assemblée générale

Les séances d’entraînement ont lieu tous les mardi et vendredi de 18 heures à 19 heures pour les plus jeunes et de 19 heures à 20 heures pour les plus grands, en attendant le déménagement au nouveau pôle sportif qui devrait permettre d’aménager de nouvelles plages horaires. À noter sur les agendas que le Karaté-Club Caussadais tiendra son assemblée générale annuelle, samedi 11 février à 17 h 30 dans la salle des conférences aux Récollets de Caussade. Cette assemblée permettra à chaque licencié de voir et connaître le fonctionnement et l’activité du club au travers de diapos et vidéos projetées sur écran géant.

Pour tout renseignement sur le karaté à Caussade, on peut se connecter sur le site Internet : www.wadoclub.fr/

La coque des rois pour les jeunes du Karaté-club
image (1).jpg
15/01/2023

Au Karaté-Club Caussadais présidé par Robert Fau, la section jeunes avait été arrêtée pendant deux ans en raison de la crise Covid-19.

Cette année, elle a enfin pu redémarrer avec un effectif de vingt-sept enfants âgés de 7 à 11 ans, encadrés par Marc et Thierry Valette et Antoine Canonici qui apporte sa propre pédagogie.

Une autre section conduite par Frédéric Bertranda et Élise Antoine concerne les jeunes de 12 à 16 ans. 

Les séances d’entraînement ont lieu tous les mardi et vendredi de 18 heures à 19 heures pour les plus jeunes et de 19 heures à 20 heures pour les plus grands. 

Un passage de grades est prévu pour le samedi 4 février au dojo André-Rey près du collège Pierre-Darasse.

Dès que le nouveau pôle sportif sera opérationnel, ce que les karatékas attendent avec impatience, de nouveaux créneaux horaires seront ouverts pour encore plus de séances d'entraînement.  "La réouverture de l’école de karaté fait du bien au club, car on note un gros engouement qui dynamise et motive tout le groupe.  On essaie de faire un mix entre le côté éducatif et sportif, ainsi que dans l'extra-sportif, le tout dans un esprit familial " commente Thierry Valette.

Vendredi en fin de séance, la galette des rois a été partagée entre tous, et il y en a eu pour tout le monde, confirmant ainsi cet

Caussade. Un sixième dan sur la ceinture de Robert Fau
Robert haut gradé.jpg
08/01/2023

Au Karaté-Club Caussadais, en intégrant le haut degré avec un sixième dan, Robert Fau, à 70 ans, vient de troquer sa ceinture noire contre une ceinture rouge et blanche.

Au centre national d’entraînement de Montpellier, le mois dernier, Robert Fau a passé avec succès son examen face à un jury d’experts qui lui a décerné le 6e dan de sa ceinture noire. Comme pour tous les grades, Robert a passé les trois unités de valeurs (UV) avec un programme libre suivi d’une soutenance de son mémoire devant le jury.

"Ça n’a pas été facile, mais quand on le prépare bien, il n’y a pas d’appréhension ni de stress.

La difficulté de ce grade, c’est de bien préparer son programme, de le construire" commente Robert qui a attendu treize ans avant de se décider à franchir cette nouvelle étape.

Plus de cinquante ans de pratique

Depuis ses débuts en 1970 avec Gérard Bosredon au JKCM de Montauban, Robert a pratiqué le karaté sans interruption "avec des périodes plus ou moins soutenues en fonction de mes activités professionnelles" précise-t-il.

En 1981, il crée le Karaté-Club Caussadais avec Yves Caumard et commence à enseigner la discipline à ses élèves. En mai 2011, à l’occasion d’une fête organisée à Caussade pour célébrer les trente ans du Karaté-Club Caussadais, le président du comité départemental de Tarn-et-Garonne, Gérard Bosredon lui remet la médaille d’or de la Fédération française de karaté, pour l’ensemble de son œuvre.

"Pour le 6e dan, on arrive avec un partenaire pour présenter le programme. Après les exercices exécutés, seul, on se présente avec son partenaire pour des mises en application" commente encore Robert qui tient ici à remercier Thierry Valette qui a parfaitement joué son rôle, notamment durant les deux mois précédant l’examen, avec des séances d’entraînement et de répétition, quasiment tous les jours.

Ses remerciements vont également à tous les partenaires du club et de l’extérieur qui ont participé aux entraînements, ce qui a permis de vérifier l’efficacité du travail réalisé.

Parmi les experts, Robert remercie aussi Serge Serfati, ancien champion du monde 8e dan, expert fédéral et ami du club depuis 30 ans qui a apporté sa technique, ainsi que Patrice Belrhiti, ceinture noire 9e dan, ancien champion de France et d’Europe, pour ses stages organisés soit à Caussade, soit à Montauban.

Au dojo André-Rey au gymnase du collège, mardi soir, la plupart de ses collègues étaient présents pour féliciter Robert Fau, désormais ceint de rouge et de blanc.

Caussade. Arts martiaux : coordination et équilibre pour les karatékas
IMG_20220903_100953.jpg
03/09/2022

Au Karaté-Club caussadais, présidé par Robert Fau, la saison vient de débuter par la participation au forum des associations, samedi dernier, au parc de la Pradasque.

Les premières séances d’entraînement se déroulent encore au dojo André-Rey, près du collège Pierre-Darasse, puis au nouveau dojo du pôle sportif caussadais, sur la plaine de la Piboulette, dès le mois de novembre, avec des horaires qui seront légèrement adaptés. Un certificat médical précisant l’aptitude à la pratique du karaté dès le premier cours est demandé, uniquement pour les adultes. Pour les mineurs, une attestation sur l’honneur suffit.

Des techniques offensives et défensives

Le karaté est un art martial japonais qui consiste en l’utilisation de techniques à la fois offensives et défensives faisant appel à toutes les parties du corps : mains, pieds, etc. Grâce à un entraînement rationnel, il éduque le corps et l’esprit afin de trouver une réponse appropriée à toute forme d’agression. Il utilise des techniques de pieds et de poings qui suivent des règles strictes, garantissant un maximum de sécurité à ses pratiquants. Le karaté-do signifie la voie de la main vide, vide d’arme et vide de toute mauvaise intention. C’est une méthode de combat qui utilise les armes naturelles du corps humain. L’ensemble des cours proposés par les enseignants diplômés de la FFK peut être suivi en toute sécurité par n’importe quel pratiquant, du débutant au chevronné. De nombreux principes physiques, psychologiques et philosophiques sont appliqués pour l’étude de cet art. De manière générale, le karaté fait appel à la coordination et à l’équilibre. Avec ses 252 700 licenciés et ses 4 900 clubs affiliés sur l’ensemble du territoire, la Fédération française de karaté est la treizième Fédération olympique française avec plus de 30 % de femmes licenciées.

Contact : KCC, gymnase municipal, dojo André-Rey, avenue Jean-Moulin à Caussade. Tél. 06 07 83 12 84, courriel : karateclubcaussadais@gmail.com

Le karaté, une affaire de famille chez les Chapdelaine
image.jpg
11/06/2022

Jean-Louis, Emmanuelle, Romane, Maëlle et Élisa, tous sur le même tatami pour une passion commune, le karaté.

Il aura fallu attendre 34 ans pour que Jean-Louis Chapdelaine transforme sa ceinture marron de karatéka en ceinture noire. Licencié depuis un an au Karaté-club caussadais présidé par Robert Fau, Jean-Louis, originaire de Castelsarrasin a fait ses débuts sur les tatamis au club de karaté de Moissac où, à l’âge de 16 ans, il décrochait sa ceinture marron. Malheureusement, un accident l’oblige à tout arrêter. Puis, avec sa fille Romane, Jean-Louis retrouve l’envie de combattre au club de Castelnau-Montratier avant que le reste de la famille ne les rejoigne. "Je pensais qu’il serait plus judicieux qu’ils pratiquent la même forme de karaté que j’avais connue quand j’étais adolescent, le Wado-ryu" commente Jean-Louis qui est donc entré en contact avec Robert Fau à la fin de la saison dernière. Aujourd’hui, au Karaté-club caussadais, ils sont donc cinq à venir s’entraîner régulièrement au dojo André-Rey, Jean-Louis et son épouse Emmanuelle, et leurs trois filles, Romane, 16 ans, Maëlle, 13 ans et Élisa, 10 ans. Infirmier de profession, sur des postes de remplacement, Jean-Louis poursuit également une formation de naturopathe. Il tient à remercier tout particulièrement sa famille pour son soutien et l’ensemble de ses professeurs qui lui ont permis de progresser et de retrouver toutes les sensations. Déjà, il pense au 2e dan qu’il pourra tenter d’ici deux ans, poussé par ses "femmes" qui le suivent de très près. Bravo au champion et à toute la famille !

 Karaté-Club caussadais : une saison qui reste compliquée
AG Club.jpg
14/10/2021

Le Karaté-Club caussadais, présidé par Robert Fau, a tenu son assemblée générale annuelle, samedi, aux Récollets, au terme d’une saison plus qu’en demi-teinte en raison de la crise sanitaire Covid-19. À ces contraintes, sont venues s’ajouter d’importantes dégradations faites durant l’été dans le dojo, qui ont reporté son ouverture du 25 août au 22 septembre.

Dans le rapport d’activité, plusieurs manifestations ont été énumérées dont un stage kata en octobre avec Mohamed Sedraoui, international kata, ainsi qu’un stage combat animé par Rachid Berrakama, coach et entraîneur de haut niveau, qui a dévoilé quelques astuces pour gagner en rapidité. Un stage en interne au club a été dirigé par William Vielet sur le thème des esquives et contre-attaques sur coup de pied.

Reconfinement

Puis à l’annonce du reconfinement à la fin du mois d’octobre, les dojos et autres salles de sport ont dû fermer leurs portes. Aussi, ont été organisés des cours de karaté en visioconférence de janvier à mai 2021, ce qui a permis de maintenir un lien entre les pratiquants. En mars, des cours en extérieur ont été donnés sur le terrain de basket-ball du collège et sous la halle de la place du Fil. Enfin, les cours sur les tatamis du dojo André-Rey ont pu reprendre en mai, mais seulement pour les adhérents mineurs.

À la fin du mois de mai, le Karaté-Club caussadais a accueilli un stage départemental wado proposé par la commission technique départementale, qui s’est déroulé sous la halle du Fil. Ce stage a permis aux adultes de pratiquer leur discipline favorite en présentiel, ce qui ne leur était pas arrivé depuis plus de huit mois.

En compétition, lors la Coupe de France en juillet, à Pont-à-Mousson, Aline Argacie et Sanae Bachri ont remporté respectivement la médaille d’argent et la médaille de bronze en kata.

Et pour conclure une saison en demi-teinte, le club a organisé une sortie paddle à Moissac suivie d’un petit repas réconfortant.

Le bureau : Robert Fau, président ; Thierry Valette, vice-président ; Frédéric Bertranda, trésorier ; Christine Valette, secrétaire ; Marc Valette, secrétaire adjoint.

Pour plus d’informations sur le Karaté-Club, on peut se connecter sur Internet : www.wadoclub.fr/

 Reprise mardi au Karaté-club caussadais
Forum.jpg
06/09/2021

Avec ses 252 700 licenciés et ses 4 900 clubs affiliés sur l’ensemble du territoire, la Fédération Française de Karaté est la 13e fédération olympique française. Le Karaté, véritable science qui s’apprend au fil des entraînements pendant de très longues années, voire toute une vie, est un sport accessible à tous. Le Karaté-do signifie la voie de la main vide, vide d’arme et vide de toute mauvaise intention. C’est une méthode de combat qui utilise les armes naturelles du corps humain.

Au Karaté-club caussadais, la saison vient de commencer, d’abord par la participation au forum des associations, samedi au parc de la Pradasque et les premières séances d’entraînement, dès mardi au dojo André-Rey près du collège Pierre-Darasse. Cet art martial japonais consiste en l’utilisation de techniques à la fois offensives et défensives faisant appel à toutes les parties du corps mains, pieds, etc. Grâce à un entraînement rationnel, il éduque le corps et l’esprit de telle sorte qu’ils puissent trouver une réponse appropriée à toute forme d’agression. Il utilise des techniques de pieds et de poings qui suivent des règles strictes, garantissant un maximum de sécurité à ses pratiquants. Le club compte 80 licenciés dont 50 enfants. Les cours adultes et les cours débutants ont lieu le mardi de 19 h 30 à 21 heures et le vendredi de 20 heures à 21 h 30 ; les cours ados plus de 12 ans, le mardi de 18 h 30 à 20 heures et le vendredi de 18 h 30 à 20 heures. Ils sont assurés par Robert Fau 5e dan, Élise Antoine 2e dan, Frédéric Bertranda 2e dan, Marc Valette 3e dan, Thierry Valette 3e dan, Frédéric Bernardin 2e dan, Yves Caumard 1er dan.

Inscriptions à partir de 12 ans (2009), les deux premiers cours d’essai sont gratuits, pass-sanitaire pour les adultes et pour les enfants de plus de 12 ans à partir du 1er octobre.

Contact : gymnase municipal, dojo André-Rey, avenue Jean-Moulin, 82300 Caussade. Tél. 06 07 83 12 84 ; courriel : karateclubcaussadais@gmail.com ; Internet : www.wadoclub.fr/

 Aline et Sanae sur le podium de la Coupe de France
image (1).jpg
13/07/2021

           Aline Argacié et Sanae Bachri entourées de leurs amis au dojo André-Rey.

Le Karaté-Club caussadais termine la saison de la plus belle manière qui soit en remportant deux médailles lors la dernière Coupe de France qui s’est déroulée dimanche 4 juillet, à Pont-à-Mousson, en Meurthe-et-Moselle, près de Nancy.

En effet, les deux compétitrices kata de Caussade, Aline Argacié et Sanae Bachri, ont remporté respectivement la médaille d’argent et la médaille de bronze.

Robert Fau nouveau président du Karaté-Club caussadais
IMG-20201005-WA0001.jpg
10 Octobre 2020

Le Karaté-Club caussadais a tenu son assemblée générale annuelle, samedi, aux Récollets. Dans le rapport d’activité présenté par Thierry Valette, même si la saison a été interrompue par la pandémie, l’activité du club a été importante grâce à une augmentation de participation aux compétitions du premier semestre. Sur les podiums, on notait, en championnat kata, catégories seniors et cadets Midi-Pyrénées, la médaille d’argent d’Aline Argacie et la médaille de bronze de Sanae Bachri, ainsi que la médaille d’argent d’Aline Argacie à la Coupe de France wado-ryu, à Bordeaux.

Par ailleurs, en l’absence de coupe du club et de championnat départemental, le Karaté-Club a organisé six stages avec William Vielet. Après la présentation du rapport financier par Frédéric Bertranda, Robert Fau, dans son rapport moral, décrivait une situation inédite et particulière avec l’arrêt brutal de la saison 2019-20.

83 licenciés. Malgré tout, avec 83 licenciés, les effectifs ont été en augmentation, répartis entre 50 enfants de moins de 14 ans et 33 adolescents et adultes. Trois groupes d’entraînement ont été constitués: 35 enfants 6-10 ans, 15 enfants 11-14 ans et 33 jeunes à partir de 14 ans, avec les adultes et les instructeurs. Robert Fau ajoutait: "Le nouveau dojo sera le bienvenu pour réaliser nos projets émis depuis plus de dix ans."

Puis de nouveaux statuts plus complets, précis et adaptés aux nouvelles réglementations étaient adoptés, ce qui permet à Robert Fau d’occuper à la fois le poste d’instructeur et celui de président, succédant ainsi à son épouse Anne-Marie qui a occupé la fonction pendant de nombreuses années.

Le nouveau bureau. Président: Robert Fau; vice-président: Thierry Valette; trésorier: Frédéric Bertranda; secrétaire: Christine Valette; secrétaire adjoint: Marc Valette.

Situation Covid-19

"La situation sanitaire a obligé le club à réduire ses effectifs et à supprimer le cours des plus jeunes. Les installations actuelles et les règles sanitaires ne permettent pas de faire travailler un groupe d’enfants avec des tranches d’âge aussi larges et de faire un croisement de personnes entre les cours qui se chevauchent", précisait le président.

Internet:

Karaté : un 3e dan pour Thierry et Marc Valette
image (1).jpg
07 Déc. 2019

À l’occasion du championnat départemental kata disputé le week-end dernier à Beaumont-de-Lomagne, les karatekas caussadais étaient bien représentés avec treize compétiteurs. Dans la catégorie des minimes filles participaient : Chamaa Ameur-Berrahou, médaille d’argent ; Nisrine Marzguioui, médaille de bronze ; Wissam Koudri, médaille de bronze ; Aya Chnini et Alais Boissières classées 5e et 6e. Chez les cadettes : Sanae Bachri, médaille d’argent ; Souad Belhaj classée 5e. Chez les juniors féminines : Aline Argacie, médaille d’or. En benjamines : Chaymae Bachri classée 8e. En pupille masculin : Ethan Figuin-Cubaynes classé 7e et Axel Michanol à la 11e place. Enfin pour terminer, chez les poussines, Lena Brzezinska obtient la médaille d’argent. "Tous ces jeunes du Karaté-club caussadais ont exécuté des kata devant les juges et un public venu nombreux, ce qui n’est pas évident et donc un grand bravo à eux" commente Robert Fau. Tous ces participants sont qualifiés pour le championnat de la zone Midi-Pyrénées de karaté qui se déroulera au mois de février 2020.

Un doublé pour un 3e dan

Le même jour, se déroulait à Toulouse le passage du 3e dan. Les frères Valette, Thierry et Marc, tous deux instructeurs depuis trente-deux ans au Karaté-club caussadais, ont brillamment réussi leur examen. "Le grade de 3e dan est un grade clé dans la vie d’un karatéka. Il symbolise la maîtrise des différentes techniques de karaté. Il permet ainsi de continuer de progresser sur de bonnes bases. Marc et Thierry viennent donc d’étoffer le bagage technique du club, c’est important pour nous tous. Ils sauront, j’en suis sûr, en faire profiter tous les jeunes karatékas du club en quête de progression" ajoute Robert Fau. Félicitations à tous les deux, c’est le résultat de nombreuses heures de travail récompensé aujourd’hui, encore bravo et bonne continuation. Thierry et Marc ont débuté le karaté à Caussade en 1987 avec Yves Caumard qui entraînait les débutants. À partir de 1992, ils ont assuré les cours à l’école du karaté-club avec François Tortosa et Vivian Bourrier. Ils ont participé à l’organisation de cinq galas de karaté dont celui des 30 ans du club. Internet : wadoclub.fr/

Stage kata avec Sabrina et Jessica Buil, championnes du monde
20191116_165639.jpg
16 Nov 2019

Un grand stage, organisé par le comité départemental de karaté de Tarn-et-Garonne, a eu lieu le samedi 16 novembre, à la maison des arts martiaux de Montauban. Ce stage était animé par les sœurs jumelles Sabrina et Jessica Buil, cinq fois championnes du monde et six fois championnes d'Europe, dans les années 2000. Ce stage avait pour objectif de perfectionner les compétiteurs kata. Pour cela, il y a eu beaucoup d'exercices de maîtrise, appuis au sol, recherche de puissance et de rapidité tout en gardant la stabilité. Les explications des sœurs Buil étaient à la fois simples et convaincantes. Elles le faisaient toujours en duo, avec de l'humour, cela donnait du rythme et de la joie. Les stagiaires du Karaté-Club caussadais ont donc été très heureux de participer à ce stage si attrayant qu'ils n'ont pas vu le temps passer. À la fin du stage, ils ont eu droit à une magnifique démonstration du kata Unsu pour le plus grand bonheur de tous. Un grand merci à ces deux championnes d'exception qui ont représenté brillamment le karaté et la France pendant une dizaine d'années.

La ceinture de l'espoir
image.jpg
12 Oct 2019

Avec une saison 2018/2019 qui a accueilli 74 licenciés, le Karaté-club caussadais dressait un bilan très satisfaisant, lors de son assemblée générale annuelle, samedi dernier aux Récollets. En détaillant les effectifs, soit 60 % de jeunes de moins de 14 ans et 45 % de féminines, Robert Fau précisait : «On peut dire que le karaté est une activité sportive pour tous, hommes, femmes ou filles et garçons, jeunes ou seniors. On le prouve bien dans nos catégories d'âges» tout en espérant qu'avec le nouveau dojo qui se profile à la fin de l'année 2020, les différents groupes pourront être mieux structurés. Outre les entraînements et les cours des mardis et vendredis, le club a augmenté ses participations aux compétitions récompensées par des podiums. «Nous avons les moyens par cette diversité de faire pratiquer nos compétiteurs tout au long de l'année» ajoutait Robert Fau. Durant la saison, le club a organisé deux passages de grades pour chaque groupe ; la coupe du club ; un championnat départemental ; des stages avec William Vielet, une fois par mois ; la sortie de fin d'année pour le groupe de l'école. Les membres du Karaté-club caussadais restent très impliqués dans le fonctionnement du comité départemental, à l'image de Robert Fau au poste de directeur technique départemental. Au niveau fédéral, les priorités pour la saison 2019/2020 portent sur la formation des professeurs sur l'entraînement sportif du haut niveau et les animations enfants, autres que les compétitions. En fin d'assemblée, était évoquée l'exclusion de la liste additionnelle des sports olympiques en 2024 par le comité olympique, du karaté alors qu'il sera pourtant sport olympique en 2020. «Il n'y a pas eu d'explications à ce choix dévastateur pour le karaté» regrettait Robert Fau qui participe au combat national avec la remise de la ceinture de l'espoir à tous les parlementaires du pays. En conclusion, il rappelait que le karaté-do signifiait la voie de la main vide qui consiste en l'utilisation de techniques à la fois offensives et défensives faisant appel à toutes les parties du corps : poings, pieds, mains, coudes, genoux, dans une grande variété de styles et d'écoles qui en font sa richesse.

Le comité directeur

Le comité directeur du Karaté-club caussadais créé en 1980 par Robert Fau et Yves Caumard, est constitué ainsi : présidente, Anne-Marie Fau ; vice-président, Thierry Valette ; trésorier, Frédéric Bertranda ; trésorier adjoint, Yves Caumard ; secrétaire, Christine Valette ; secrétaire adjoint, Robert Fau ; membres : Marc Valette, Frédéric Bernardin, Elise Antoine, Raphaèle Quercy.

Bientôt la reprise sur les tatamis
image.jpg
03 Sep 2019

Au Karaté-club caussadais, les cours reprendront dès le mardi 3 septembre pour la section enfants.

Cours enfants débutants, le mardi et le vendredi de 18 h 30 à 19 h 30 ; cours enfants avancés, le mardi et le vendredi de 19 h 30 à 20 h 30.

 

Cours adultes et adolescents, le mardi de 19 h 30 à 21 heures et le vendredi de 20 heures à 21 h 30 ; cours adultes débutants, me mardi de 19 h 30 à 21 heures et le vendredi de 20 heures à 21 h 30.

Cours de perfectionnement, compétition, karaté training et self-défense, le samedi de 10 heures à 11 h 30.

Le montant de la cotisation est dégressif pour les familles : une personne 130 € ; deuxième personne 110 € ; troisième personne 90 €. Ce prix comprend la cotisation club, l'affiliation à la fédération ainsi que la licence et les assurances.

Un cours d'essai gratuit est offert et l'inscription peut se faire dès l'âge de 6 ans, avec un certificat médical.

Le Karaté-Club caussadais compte 80 licenciés dont 50 enfants encadrés par 8 instructeurs diplômés. Il sera présent le samedi 7 septembre, au Forum des associations à l'espace Bonnaïs où il fera diverses démonstrations de karaté.

Le karaté est un art martial japonais qui consiste en l'utilisation de techniques à la fois offensives et défensives faisant appel à toutes les parties du corps : mains, pieds, etc. Grâce à un entraînement rationnel, il éduque le corps et l'esprit de telle sorte qu'ils puissent trouver une réponse appropriée à toute forme d'agression. Il utilise des techniques de pieds et de poings qui suivent des règles strictes, garantissant un maximum de sécurité à ses pratiquants.

Pour les enfants, le karaté est un véritable outil d'éveil et d'éducation. Les enchaînements de techniques lui permettent de développer réflexes et coordination et de se repérer dans l'espace. La concentration, inhérente au karaté, permet à l'enfant de canaliser son énergie. Son évolution sportive, et la socialisation due à la pratique en club, augmentent sa confiance en lui.

Le challenge pour Mariyam Kerroum et Sacha Cubaynes-Henri
challenge.jpg
08 Jun 2019

Le Karaté-Club caussadais cher à Robert Fau participait, samedi dernier, au challenge Christian-Vet, organisé à la maison des arts martiaux de Montauban. Cette compétition, qui s'adresse aux débutants de la saison 2018-19 n'ayant qu'une seule licence, concerne trois catégories : poussins-pupilles, minimes-benjamins et cadets-juniors-seniors (féminins et masculins mélangés). Quarante-deux licenciés des clubs de Moissac, Montauban, Castelsarrasin et Caussade y participaient. Dans la catégorie cadets-juniors-seniors, le challenge était remporté par l'équipe de Caussade, Mariyam Kerroum et Sacha Cubaynes-Henri.

Le Karaté-Club caussadais tient à remercier toutes celles et tous ceux qui, par leur présence, ont permis à ce challenge de se dérouler dans de bonnes conditions, ainsi que tous les compétiteurs.

Internet : http ://wadoclub.fr

Un passage de grades de toutes les couleurs
Image4.jpg
08 Jan 2019

Le Karaté-club caussadais a procédé, samedi après-midi au dojo André-Rey, à un examen de passage de grades pour les licenciés, afin d'obtenir la ceinture supérieure, jusqu'à la ceinture marron. Une quarantaine d'enfants de l'école de karaté, suivie des adolescents et adultes, est venue passer cet examen sous forme de quatre unités de valeurs, permettant de juger les qualités d'un karatéka, tant sur le plan technique que sportif.

Au travers des différentes prestations, les juges ont évalué chaque candidat individuellement, suivant différents critères de notation tels que la stabilité, la vitesse et la puissance d'exécution, les positions correctes, la notion de distance, la maîtrise du geste, le timing. Tout cela permettant de donner ainsi une valeur, un niveau à chacun afin qu'il puisse continuer son travail de progression au fil des ans.

Les spectateurs, parents ou amis des candidats, ont pu s'apercevoir de la complexité de cet examen et de son contenu, mais aussi du sérieux avec lequel il était organisé. «On ne s'improvise pas karatéka, il faut suivre un enseignement rigoureux et un entrainement régulier afin pouvoir présenter le jour J, les différentes techniques, enchaînements et combats demandés» explique l'un des professeurs.

Bien sûr, les nouvelles ceintures sont aussitôt venues orner les kimonos, et un diplôme de validation de grade a été remis à chaque candidat.Après l'effort, tout le monde s'est réuni autour du pot de l'amitié et des succulents gâteaux confectionnés par les mamans.

Félicitations à tous les candidats, merci aux parents, public attentif et respectueux et aux juges pour leur travail sur cette compétition.

A cette occasion, le Karaté-club caussadais a pu remercier Guy Andrieu le chef de Pizza-Quercy venu lui remettre une dotation et qui l'aide tous les ans.

Karaté-Club : 2 nouvelles ceintures noires
1er dan.jpg
08 Jan 2019

Pour Sanae et Aline, la valeur n'aura pas attendu le nombre des années puisqu'elles viennent de décrocher brillamment leur première ceinture noire de karaté, à tout juste 14 et 15 ans. Licenciées toutes les deux au Karaté-club caussadais, elles pratiquent assidûment cet art martial depuis sept ans, bien entraînées par Robert Fau, élise Antoine, Thierry Valette et Frédéric Bernardin.

Sanae Bachri, 14 ans, habite à Septfonds et étudie en classe de quatrième au collège privé Saint-Antoine, à Caussade. Elle est venue au karaté en suivant le chemin tracé par son papa et a obtenu le titre de champion départemental cadette en 2018.

Aline Argacié, 15 ans, habite à Cayrac et poursuit ses études en classe de seconde au lycée polyvalent Claude-Nougaro de Caussade-Monteils. Avant le karaté, elle s'était essayée à la gymnastique, à l'athlétisme et à la danse. Elle pratiquait également le dessin. En 2017, elle aussi avait obtenu le titre de champion départemental en catégorie cadette.

Lors de la cérémonie de remise officielle de la ceinture noire, mardi soir, au dojo André-Rey, la fierté et la joie pouvaient se lire sur le visage de ces deux jeunes karatékas, mais aussi de leurs parents, présents pour l'occasion. Sanae et Aline sont désormais prêtes à entamer une nouvelle session d'entraînements, toujours au Karaté-club caussadais, avec l'objectif avoué d'accrocher un deuxième dan à leur ceinture. Un grand bravo à ces deux championnes !

De belles vestes pour le Karaté-club caussadais
Noel (1).jpg
24 Déc. 2018

Juste avant les séances d'entraînements, le Karaté-club caussadais présidé par Anne-Marie Fau recevait vendredi soir au dojo André-Rey, une délégation de l'agence locale du Crédit Mutuel conduite par sa nouvelle directrice Fatima Fellouki accompagnée par Claude Piet-Bordier, administrative, venues remettre à tous les licenciés du club, une veste de survêtement marquée aux couleurs du club et de l'établissement bancaire.

Robert Fau remerciait ce partenaire pour son soutien, un geste qui évite aux familles une dépense supplémentaire, tandis qu'au nom de la banque, Séverine Cazèles souhaitait aux karatekas que ces équipements sportifs leur portent chance en compétition.

Contacts Karaté-club caussadais : adultes au 06 07 83 12 84 ; enfants au 06 25 74 26 98 ; courriel : karateclubcaussadais@gmail.com ; Internet : http ://wadoclub.fr/

2023-janvier-depeche-du-midi-inspection-travail.jpg

Articles de presse

bottom of page